COMMUNIQUÉ DE PRESSE


La semaine du handicap au château de Versailles
En partenariat avec la Fondation d'entreprise FDJ

Du 3 au 9 décembre 2018

L’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et la Fondation d’entreprise FDJ renouvellent en 2018 leur partenariat en faveur des publics en situation de handicap. Pour la sixième année consécutive, du 3 au 9 décembre, le château de Versailles proposera durant toute une semaine une programmation spécifique, riche et variée à tous les visiteurs quel que soit leur handicap, qu’ils viennent seuls ou en famille.

Pour les groupes

Un escape game : « La vengeance du peintre »
Le château de Versailles propose une nouvelle activité afin de découvrir son patrimoine exceptionnel, en s’amusant. Les participants recherchent des indices et doivent résoudre des énigmes, au coeur d’un espace de jeu scénarisé et animé par un comédien. Leur logique, leur sens de la déduction et leurs connaissances sont mises à l’épreuve.
Êtes-vous prêt pour un incomparable voyage au siècle du Roi Soleil ? La machine à remonter le temps n’attend plus que vous. Sa fiabilité légendaire vous ramènera à bon port après une incroyable visite de la galerie des Glaces. À moins… que tout ne se passe pas exactement comme prévu…
Les 4 et 5 décembre à 9h30, 11h15, 14h, et 15h45. Durée: 1h30

Un atelier photographique : « En scène ! »
Les visiteurs découvrent les tableaux les plus spectaculaires de l’épopée napoléonienne. Attributs et symboles des hauts dignitaires de l’Empire n’auront plus de secrets pour eux. Ils s’amusent à les imiter et à détourner leurs codes de représentation au cours d’un atelier photographique où ils se mettent en scène !
Le 4 décembre à 13h30 et 14h30, le 5 décembre à 11h00 et à 13h30,
Le 6 décembre à 13h30 et à 14h30. Durée : 1h30

Une visite-enquête sensorielle : « Le retour du commissaire Narbonne »
Au coeur de l’exposition Louis-Philippe et Versailles, les visiteurs sont invités à assister le commissaire Narbonne pour résoudre une nouvelle affaire. Cette enquête permet une découverte ludique des oeuvres et des lieux, à l’aide d’outils de médiation touchant aux différents sens (ouïe, odorat, toucher…).
Les 6 et 7 décembre à 10h et 14h. Durée: 1h30.

Un grand nombre de visites guidées aura également lieu tout au long de la semaine.
Tout le programme sur : www.chateauversailles.fr

À l’occasion de la semaine du handicap, le château de Versailles initie un partenariat avec le Centre Recherche Théâtre Handicap.
Grâce au service « Souffleurs d’Images » les visiteurs aveugles ou malvoyants pourront être accompagnés d’un étudiant en art ou d’un artiste, bénévole, qui leur soufflera les éléments qui leur sont invisibles.
Ce service proposé à partir du 3 décembre, sera ensuite disponible toute l’année pour les visiteurs individuels ou en groupe sur simple réservation (au minimum 15 jours avant la date de visite) :
01 42 74 17 87 / souffleursdimages@crth.org

Pour les individuels

Durant la semaine du handicap un grand nombre de visites guidées seront accessibles aux visiteurs individuels en situation de handicap.

Deux visites guidées en langue des signes française seront proposées aux visiteurs curieux de découvrir le Versailles du XIXe siècle. Ils y découvriront les transformations menées par Louis-Philippe dans l’ancienne résidence royale, lorsqu’il décida de faire du château un musée dédié « à toutes les gloires de la France »
Louis-Philippe et Versailles. Le 8 décembre à 10h30. Durée : 1h30.
À la découverte du musée de l’Histoire de France. Le 8 décembre à 14h00. Durée : 1h30

Tous les jours, le public pourra aussi visiter les appartements privés des rois. Derrière les murs et la vie d’apparat des Grands Appartements, les visiteurs découvrent l’atmosphère intime et le décor raffiné des pièces à vivre : la salle à manger, le cabinet de la Pendule, le cabinet d’angle avec le bureau à cylindre de Louis XV, l’un des meubles les plus célèbres du monde.
Les appartements privés des rois. Tous les jours, du 4 au 9 décembre, à 9h30 et 10h00. Durée: 1h30.

Dans le cadre de l’année européenne du patrimoine culturel, le château de Versailles et le réseau des résidences royales européennes a élaboré À la table du roi / A place at the royal table, un programme consacré au patrimoine gastronomique des cours européennes. La visite proposée permettra au public d’explorer l’art de la table, l’alimentation et la gastronomie à la cour du Roi. Entre grands festins publics et repas pris dans l’intimité, le cérémonial est plus ou moins développé et les mets varient. À découvrir dans les appartements et à travers les collections du Château.
À la table des rois. Le 6 décembre à 10h30. Durée : 1h30

Enfin les visiteurs individuels pourront aussi prendre part à l’escape game : « La vengeance du peintre ». Les participants recherchent des indices et résolvent des énigmes, au coeur d’un espace de jeu scénarisé et animé par un comédien. Leur logique, leur sens de la déduction et leurs connaissances sont mises à l’épreuve.
Le 6 décembre, à 9h30, 11h15, 14h00 et 15h45. Durée : 1h30

 

A PROPOS DE LA FONDATION D’ENTREPRISE FDJ
La Fondation d’entreprise FDJ® soutient des projets d’intérêt général à forte dimension ludique, collaborative ou (ré)créative favorisant l’égalité des chances et destinés à des publics vulnérables. Face aux inégalités sociales, la Fondation d’entreprise FDJ® s’engage pour favoriser l’égalité des chances par le jeu dans 2 domaines : l’éducation, et l’insertion. La Fondation d’entreprise FDJ® souhaite ainsi s’ancrer davantage dans la société et jouer un rôle actif pour l’égalité des chances. La Fondation d’entreprise FDJ® est dotée de 18 millions d’euros sur 5 ans, ce qui lui permet d’apporter un important soutien financier aux projets associatifs, en complément d’un accompagnement opérationnel.
Pour Charles Lantieri, Directeur Général Délégué de FDJ et Président de sa Fondation d’entreprise : La Fondation d’entreprise FDJ souhaite jouer un rôle actif pour l’égalité des chances en accompagnant les personnes en difficulté d’intégration, quelles qu’en soient les raisons (âge, handicap, précarité économique, sociale et culturelle…), et ce dans une démarche leur redonnant les clés et la confiance en leur potentiel pour se réinsérer et trouver leur propre chemin vers la réussite.