COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Un mécénat exemplaire pour une restauration indispensable
La Fondation Philanthropia s'engage à nouveau auprès du château de Versailles

Après la restauration du bassin et des parterres de Latone, puis celle de Trianon-sous-Bois, la Fondation Philanthropia s’engage une nouvelle fois aux côtés de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles pour un chantier d’envergure : la restauration de la Chapelle royale.

Achevée en 1710 par Robert de Cotte, au terme d’un chantier entrepris par Jules Hardouin-Mansart en 1687, la Chapelle royale de Versailles, fruit d’une longue maturation, représente sans doute la partie la plus aboutie du Château. La noblesse de son architecture et la qualité exceptionnelle de sa décoration font de ce bâtiment l’un des grands chefs-d’œuvre de l’art sacré. Dernier grand chantier mené à Versailles sous le règne de Louis XIV, la Chapelle est considérée comme le testament spirituel du monarque.

Les dernières interventions d’envergure pour restaurer l’édifice datent des XIXe et XXe siècles. On constate aujourd’hui un état de conservation précaire de la toiture et du décor sculpté extérieur qui nécessite une action de restauration urgente sur le clos et le couvert. Elle sera menée à partir du 1er trimestre 2017 par l’architecte en chef des monuments historiques, Frédéric Didier, et portera sur la charpente, les ardoises, les ornements en plomb et la dorure, les façades en pierre de taille, ainsi que la statuaire et les vitraux. 

Depuis 2012, la Fondation Philanthropia est aux côtés du château de Versailles pour mener des chantiers prioritaires pour la préservation du patrimoine. Ces restaurations qui font appel à des métiers d’excellence, sont l’occasion d’œuvrer pour la transmission des techniques et des savoir-faire et de soutenir la formation d’apprentis et d’une nouvelle génération d’artisans d’art.

Lorsque la Fondation Philanthropia nous a permis de restaurer le bassin de Latone, il y avait comme un regret à l’égard de la Chapelle royale qui attentdait aussi d’indispensables soins.
En nous accompagnant dans ce nouveau chantier, la Fondation Philanthropia nous permet de rendre au dernier grand geste architectural voulu par Louis XIV la protection dûe à ses décors uniques. 

Catherine Pégard, présidente de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.

Le partenariat engagé entre le château de Versailles et la Fondation Philanthropia a permis la restauration du bassin de Latone et celle du Grand Trianon. Ces chantiers ont été exemplaires dans leur réalisation et leurs résultats. Ces succès nous incitent à relever un nouveau défi en permettant la restauration de la Chapelle royale. Comme par le passé, nous restons fidèles à nos priorités en termes d’impact : permettre à des apprentis de se former à la maitrise des métiers d’art dont Versailles a besoin, et attirer d’autres mécènes pour cofinancer ou apporter des compétences.
Denis Pittet, Président de la Fondation Philanthropia.

À propos de la Fondation Philanthropia

Fondation abritante liée à la banque Lombard Odier et reconnue d’utilité publique, la Fondation Philanthropia facilite la réalisation des initiatives philanthropiques de ses donateurs dans tous les champs de l’engagement citoyen, tels que l’art et la culture, l’action sociale, l’éducation, l’environnement et la recherche médicale.

www.fondationphilanthropia.org