COMMUNIQUÉ DE PRESSE


2e édition de l’opération 
« Une journée de vacances à Versailles »
​5000 enfants d’Île-de-Fance accueillis au château de Versailles les 24 juillet et 21 août 2017

Lancée le 24 juillet par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale, l’édition 2017 d’ «Une journée de vacances à Versailles» a accueilli cet été plus de 5000 enfants. Imaginées par le Groupe Emerige et l’Établissement public du château, du musée et du domaine national  de Versailles, ces deux journées exceptionnelles ont offert aux petits Franciliens qui ne partent pas en vacances un voyage ludique au carrefour du patrimoine français et de la création contemporaine.

Les lundis 24 juillet et 21 août, 5000 enfants, de 6 à 13 ans venant de centres de loisirs d’Île-de-France, ont arpenté, de façon privilégiée, le château et ses jardins ouverts spécialement pour eux. Comédiens en costumes, conteurs et médiateurs ont été mobilisés en nombre pour les aider à percer les secrets de la vie à la cour au fil d’un parcours dans le Grand Appartement du roi. Dans les jardins, un jeu de piste scénarisé les a entraînés à la découverte des statues et des fontaines du parc, dont le Miroir d’eau mis en eau pour l’occasion.

Au cours de ces journées, les enfants ont aussi découvert l’œuvre de Ronan et Erwan Bouroullec éclairant l’escalier Gabriel au château, ainsi que les sculptures fontaines de Jean-Michel Othoniel dans le bosquet du Théâtre d’Eau, redessiné par Louis Benech. À l’image des œuvres d’art contemporain que le domaine met en lumière chaque année depuis 2008, la création de ces artistes démontre que le château de Versailles entretient un dialogue continu avec son temps.

Au total, 27 villes d’Île-de-France ont participé à cette nouvelle édition d’« Une journée de vacances à Versailles », soit 7 villes de plus qu’en 2016.

Emerige et le château de Versailles: partenaires pour le partage de la culture
Emerige, acteur du patrimoine de demain, mécène engagé en faveur de la création contemporaine et du rapprochement de la culture pour tous les publics, en particulier les plus jeunes, a choisi de renouveler son engagement aux côtés de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. Cette convention triannuelle 2017-2019 signée aujourd’hui avec Laurent Dumas, Président d’Emerige fixe trois objectifs :
– contribuer au rayonnement du lieu,
– soutenir la création contemporaine  Versailles,
– rendre pérenne « Une journée de vacances à Versailles » avec la participation de nouvelles villes chaque année

A propos du château de Versailles

Depuis longtemps engagé dans la lutte contre toutes les discriminations, le château de Versailles organise chaque année des journées exceptionnelles à destination des publics spécifiques en collaboration avec des associations. En 2016, près de 30 000 personnes éloignées des musées ont ainsi été accueillies.
En matière d’éducation artistique et culturelle pour les publics dits empêchés, éloignés des musées, ou en situation de handicap, le château de Versailles propose également :
– Une ouverture privilégiée organisée les lundis, jour de fermeture du musée au reste du public.
– Une offre de plus de 1 500 visites, ateliers et animations adaptés à ces publics prioritaires selon leurs situations et proposés tout au long de l’année. 
– Un programme de formation complété d’un dispositif de plus de 300 ressources pédagogiques et outils de médiation adressés aux enseignants et aux relais.
– Près de 50 projets pédagogiques de nature et d’envergure très variées, conduits en partenariat avec les acteurs de l’éducation artistique et culturelle, et qui s’inscrivent dans la durée.
Accueillir au château, de manière privilégiée, les publics les moins familiers de la culture, permet de leur donner les clés pour appréhender l’histoire et la richesse du lieu, tout en leur offrant l’occasion d’y développer leur curiosité et leur créativité. Cela démontre également la volonté de l’Établissement public de participer à la construction d’un lien social fort autour de références historiques et culturelles communes à tous.
www.chateauversailles.fr

A propos d’Emerige

Rêver, créer, ériger

Emerige, fondé par Laurent Dumas, est l’un des principaux acteurs de l’immobilier en Ile-de-France. Il est spécialisé dans la promotion de bureaux et de logements, ainsi que dans la restructuration d’actifs immobiliers. L’activité du Groupe s’étend également à Madrid et Barcelone. Depuis 28 ans, il s’est forgé une image d’excellence en conjuguant patrimoine, création, innovation et en faisant appel à de grands noms de l’architecture, du design et de l’artisanat.

Le goût des grands projets
En 2016, Le Groupe a été désigné lauréat de Réinventer Paris avec le réaménagement de 43 000 m² de bureaux situés Boulevard Morland à Paris 4e qui donnera naissance à un immeuble intégrant plus de 11 usages différents (crèche, marché alimentaire, auberge de jeunesse, centre d’art, logements, hôtels…). Il développe en parallèle dans l’éco-quartier des Batignolles (Paris 17e), un programme emblématique de 131 logements intitulé Unic en écho à son architecture ambitieuse et son haut niveau de qualité environnementale. En janvier 2017, le Groupe a annoncé la création d’un grand pôle artistique et culturel de 37 500 m2 sur la pointe amont de l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt. Ce projet, confié à RCR Arquitectes (Pritzker 2017) et Baumschlager Eberle, constituera avec la Seine Musicale, l’une des plus grandes concen-trations culturelles d’Europe.
Un mécène militant de la culture
Convaincu que l’art peut changer le quotidien, Emerige est un mécène engagé en faveur de la création contemporaine et du rapprochement de la culture avec tous les publics, en particulier les plus jeunes. Via le Fonds de dotation Emerige, il encourage les jeunes artistes de la scène française et soutient des programmes d’éducation artistique et culturelle.  Bâtisseur d’une ville plus belle pour tous, Emerige contribue également à l’essor de l’art dans la ville, à travers l’acquisi-tion et la commande d’œuvres d’art contemporain dans le cadre de la charte « 1 immeuble, 1 oeuvre » qu’il a co-fondée en 2015 sous l’égide du ministère de la Culture et de la Communication. Depuis un an, il a accompagné la production de plus d’une quarantaine d’œuvres destinées aux immeubles qu’il construit ou réhabilite.
www.emerige-corporate.com