COMMUNIQUÉ DE PRESSE


La semaine du handicap 2015
au château de Versailles
30 novembre - 4 décembre 2015

A l’occasion de la journée internationale des personnes en situation de handicap (le 3 décembre), le château de Versailles organise, du 30 novembre au 4 décembre, une semaine du handicap, parrainée par la fondation d’entreprise FDJ. Des visites et des activités spécifiques seront proposées aux personnes en situation de handicap ainsi qu’aux professionnels de la culture et de la santé.

Depuis longtemps engagé dans la lutte contre toutes les discriminations, le château de Versailles est par ailleurs lauréat en 2015 du trophée remis par l’Association Pour les Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH), dans la catégorie entreprise citoyenne. Cette récompense salue la démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) de l’entreprise autour de la notion du handicap au travail.

Une programmation spéciale pour les individuels

Tout au long de cette semaine, l’ensemble des visites proposées aux visiteurs individuels du château seront accessibles aux personnes en situation de handicap. Les conférenciers adapteront les parcours en fonction du type de handicap et utiliseront des outils de médiation pour illustrer leur propos.

Une programmation spéciale pour les groupes

Des visites guidées et animations exceptionnelles en lien avec le tricentenaire de la mort de Louis XIV

Le Roi est mort : visites de l’exposition présentée au château de Versailles du 27 octobre au 21 février 2015, à travers un parcours sensoriel. Odorat, toucher, ouïe, les différents sens du visiteur seront mis à contribution.

L’ Orangerie à Versailles : visite de l’Orangerie, habituellement fermée au public. Une occasion de découvrir ce chef-d’œuvre d’architecture édifié par Jules Hardouin-Mansart au XVIIe siècle dans son usage originel : la protection des arbres exotiques en hiver.

Louis XIV, l’homme et le Roi : évocation de la vie du Roi Soleil au cours d’une visite des galeries historiques dont les œuvres retracent les grandes étapes de son règne et les grandes figures de sa cour.

Tous les jardins du monde : au cœur des jardins conçus par André le Nôtre, les participants, par petits groupes, mettent en œuvre les principes simples d’élaboration d’un jardin en utilisant des jeux de couleurs et en façonnant des objets-sculptures. À la fin de l’atelier, les participants rassemblent leurs créations et composent leur jardin.

Rencontre musicale avec un organiste de la Chapelle royale : initiation à la musique des XVIIe et XVIIIe siècle à travers la présentation de l’orgue monumental de la Chapelle royale conçu par Robert Clicquot en 1711 et de son histoire.

L’art équestre : visite de l’académie du spectacle équestre à la Grande Écurie du château de Versailles. Les participants pourront également assister à l’entraînement des écuyers.

Visite théâtralisée sensorielle : en suivant une intrigue historique, telle que l’affaire du collier de la Reine, les visiteurs sont amenés à découvrir les espaces grâce à des saynètes qui feront appel à tous leurs sens.

Un parcours Alzheimer

Depuis quelques années, le château de Versailles travaille à la création de visites conçues pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ces parcours permettent une découverte et un échange autour d’une sélection d’œuvres, entre participants et conférenciers spécialement formés.

Un atelier d’initiation

Initiation à la danse baroque : initiation à la danse pratiquée par Louis XIV dès son plus jeune âge. Cet atelier est dispensé par un danseur de la compagnie des Fêtes Galantes.

Des interventions hors les murs

Visioconférence Louis XIV à Versailles : un conférencier présente à distance les temps forts de la journée de Louis XIV et des courtisans.

 – Activité Savoir-vivre chez le roi : après la découverte des « belles manières », les participants sont invités à mettre en pratique l’art de la révérence.

Activité Fables en scène : en compagnie d’un comédien, les participants mettent en scène des fables de La Fontaine. Ils sont initiés au théâtre à partir de jeux et d’exercices d’improvisation autour de deux fables.

Une journée de rencontre pour les professionnels 

Dans le cadre de la semaine du handicap, le château de Versailles accueillera également le 25 novembre la deuxième journée du séminaire « Culture et Santé » organisé par le Ministère des affaires sociales, de la Santé et des droits des femmes, auquel participeront les représentants « culture » des Agences Régionales de Santé, des Directions Régionales des Affaires Culturelles ainsi que des représentants d’institutions culturelles. Un atelier de sensibilisation au handicap invisible sera aussi proposé aux agents de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.

L’accessibilité au château de Versailles

Depuis longtemps engagé dans la lutte contre toutes les discriminations, le château de Versailles accueille chaque année de plus en plus de visiteurs en situation de handicap, que ce soit en visite individuelle ou dans le cadre d’une programmation spécifique pour les groupes (près de 6000 personnes en 2014).

L’amélioration de l’accueil des personnes handicapées est une préoccupation quotidienne pour l’Établissement public. Depuis 2005, un service dédié a été créé au sein de la direction du développement culturel, afin de mieux cerner leurs attentes, de mieux répondre à leurs besoins, et de favoriser leur découverte du Château. Toutes les formes de handicap sont concernées, qu’il s’agisse de déficience motrice ou cognitive, qu’elle soit temporaire ou permanente.
L’accessibilité passe d’abord par l’aménagement des circuits de visite. De nombreux travaux sont régulièrement menés afin d’adapter le bâti. Mais l’accessibilité passe aussi par une médiation culturelle adaptée à tous. L’effort porte donc également sur la manière dont le Château s’adresse à ses visiteurs et sur les outils mis à leur disposition pour mieux le comprendre. 

Le château de Versailles propose une large programmation destinée aux groupes de personnes en situation de handicap et à leurs accompagnateurs :
– Des visites guidées adaptées.
– Des ateliers et animations découvertes.
– Des visioconférences, menées par un conférencier physiquement présent à Versailles et permettant aux publics de découvrir le Château sans se déplacer.
– Des visites autonomes menées par des professionnels du monde associatif, médical, social … appelés « relais culturels », qui bénéficient exceptionnellement d’un droit de parole au sein du Château.
– Des visites hors-les-murs.

Des outils, pour toutes ces activités (livrets d’information, planches en relief, échantillons de matière, ou maquettes tactiles…) sont spécialement conçus et remis aux intervenants, qui peuvent ainsi rendre leurs visites plus attractives pour les publics en situation de handicap.

D’autre part, les « relais culturels » peuvent mener des visites au château de Versailles après avoir suivi une journée de formation qui leur permet d’acquérir une carte « relais culturels » (valable un an).

De nombreux projets parallèles sont également mis en place dans le cadre de partenariats avec des structures de santé et du monde du handicap. On peut citer, par exemple, le projet éducatif, artistique et culturel proposé depuis 5 ans à des enfants autistes de l’école Ulysse à l’hôpital Charcot ou encore les visites organisées avec l’association ARTZ qui encadre des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Enfin, l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles est membre de la RECA (Réunion des Établissements Culturels pour l’Accessibilité). Il participe, dans ce cadre, à des groupes de travail dont l’ambition est de proposer des mesures concrètes visant à améliorer à court terme, l’accueil des personnes handicapées dans les établissements culturels. C’est également dans ce contexte que le château de Versailles participe tous les deux ans au salon Autonomic, à la Porte de Versailles.

Accessibilité des activités

 Handicap mental ou psychique

 Handicap moteur

 Handicap visuel

 Handicap auditif