COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Jean Cotelle (1646-1708) Des jardins et des dieux
​12 Juin- 16 Septembre 2018 
12 juin - 16 septembre 2018, Grand Trianon 

L’exposition « Jean Cotelle, 1646-1708. Des jardins et des dieux » est la première consacrée à ce peintre du XVIIe siècle, disparu des mémoires, et qu’il est temps de redécouvrir.​

L’ensemble de sa carrière sera présentée, avec en point d’orgue son oeuvre la plus illustre : la galerie qui porte son nom au Grand Trianon. Il y a représenté les plus beaux bosquets du premier jardin de Louis XIV, conçu par André Le Nôtre. Ces toiles constituent aujourd’hui une référence majeure dans la représentation des jardins à la française, et dans la connaissance des jardins de Versailles. Plus d’une centaine d’oeuvres seront exposées : peintures, dessins, gravures, miniatures et sculptures provenant de collections publiques et privées.

DES RESTAURATIONS D’OEUVRES

Les 24 tableaux de la grande galerie dite des Cotelle constituent un témoignage précieux de l’état des jardins sous le règne de Louis XIV. Certaines de ces oeuvres nécessitaient une restauration urgente. Cette opération a pu être menée grâce au concours de nombreux mécènes (la Société des Amis de Versailles et des mécènes particuliers), dans le cadre de la campagne « Adoptez un tableau de la galerie des Cotelle » lancée en 2013. Ainsi le public pourra découvrir, lors de l’exposition, ces chefs d’oeuvre de la peinture du XVIIe siècle dans toute leur beauté retrouvée. Un film diffusé dans l’exposition dévoilera aux visiteurs les coulisses de cette restauration de grande ampleur. Ils assisteront, au côté des restaurateurs, à la redécouverte de la fraîcheur des coloris des tableaux, en particulier pour les figures, et de la délicatesse du dessin des bosquets.

UN REFLEURISSEMENT INEDIT

De juin à septembre, le service des jardins de Trianon va refleurir les parterres du Grand Trianon, à l’image de l’un des tableaux de Jean Cotelle : Vue du Grand Trianon prise des parterres, avec Flore et Zéphyr. Replanté en miroir de ce tableau, le parterre reprendra en effet la gamme de couleurs qu’il décline : du rose, du rouge, du blanc, sur un fond vert affirmé. Les premiers visiteurs de l’exposition pourront découvrir la floraison naissante. L’aspect et les couleurs des parterres évolueront jusqu’au mois de septembre, selon l’évolution des différentes espèces.

COMMISSARIAT DE L’EXPOSITION
Béatrice Sarrazin, conservateur général au château de Versailles,
en charge des peintures du XVIIe siècle

SCENOGRAPHIE
Scénografià : Nicolas Groult, Valentina Dodi

CATALOGUE DE L’EXPOSITION
Co-édition château de Versailles / éditions Liénart
Sous la direction de Béatrice Sarrazin