logo espace presse

Communiqué de presse

AstraZeneca mécène la replantation de 450 chênes au château de versailles

Depuis les tempêtes dévastatrices de 1990 et 1999, qui provoquèrent la chute de milliers d'arbres, le château de Versailles a initié un ambitieux programme de replantation. Dans le cadre de la troisième édition du sommet Choose France, AstraZeneca a souhaité soutenir la replantation de 450 chênes au niveau de l'allée royale de Saint-Cyr et ses alentours. Une fois replanté, cet ensemble servira d'écrin boisé propice à l'essor de la biodiversité.

Dans la nuit du 25 au 26 décembre 1999, plus de 18 500 arbres ont été abattus dans le parc du château de Versailles, confirmant la fragilité des grands arbres du domaine. À l'instar de la souscription internationale «10 000 arbres pour Versailles» qui suscita un élan de générosité international, de nombreuses campagnes de mécénat en faveur de la replantation du parc ont connu un grand succès. 

AstraZeneca, entreprise aux ambitions environnementales fortes, a souhaité soutenir la replantation de 450 chênes là où les alignements d'arbres furent fortement touchés par la tempête.

Le changement climatique est une menace urgente pour la santé publique, l'environnement et l’économie mondiale à long terme. Il est temps d'agir encore plus vite et de redoubler d'efforts. C’est pourquoi AstraZeneca renforce sa stratégie “Ambition Carbone Zéro” pour 2025. Le reboisement du Château de Versailles fait partie de notre programme AZ Forest qui permettra de planter 50 millions d'arbres dans le monde, dont 1 million en France, déclare Pascal Soriot, CEO d'AstraZeneca.
 

L'allée royale de Saint-Cyr


L'allée royale de Saint-Cyr où seront replantés la majeure partie des 450 arbres est l'une des allées rayonnantes de l'Étoile royale. Cet ensemble boisé offrant une succession de paysages ouverts et fermés aux visiteurs constitue l'une des plus grandes perspectives traversantes du domaine. Les autres chênes plantés parachèveront la recomposition d'allées partiellement détruites par la tempête. L'ensemble des allées ainsi reconstituées propose une promenade où alternent parcelles boisées et clairières.


Le choix du chêne 


Pour replanter l'allée de Saint-Cyr, le choix des jardiniers s'est arrêté sur le chêne pédonculé, une espèce forestière réputée pour sa longévité et sa grande résistance. Sa feuille crénelée est associée depuis le XVIIIe siècle au mérite et à la victoire. Le chêne se développe majestueusement ; sa cime atteignant jusqu'à 35 mètres de hauteur. Cette espèce, déjà implantée dans les bosquets des jardins de Versailles, viendra compléter les allées de tilleuls existantes. 

Le soutien d'AstraZeneca permet aujourd'hui d'achever un travail engagé depuis la tempête dévastatrice de 1999 en faveur de la préservation d'un patrimoine végétal hors du commun dans le respect de la biodiversité. Par son engagement, AstraZeneca devient grand mécène du château de Versailles, déclare Catherine Pégard, Présidente de l'Établissement du château, du musée et du domaine national de Versailles.

Dossier de presse

Contact Presse

Château de Versailles
Hélène Dalifard, Élodie Mariani, Violaine Solari, Élodie Vincent, 
+33 (0)1 30 83 75 21 / presse@chateauversailles.fr

 

AstraZeneca France
Anne Leroux, responsable communication
+33 (0)7 62 35 86 25 / anne.leroux@astrazeneca.com

VISUELS DISPONIBLES

Vue aérienne de la plantation de l'Allée de Saint Cyr

© EPV / Thomas Garnier

Vue aérienne de la plantation de l'Allée de Saint Cyr

© EPV / Thomas Garnier

La plantation de chênes sur l'Allée de Saint Cyr

© EPV/Didier Saulnier

La plantation de chênes sur l'Allée de Saint Cyr

© EPV/Didier Saulnier

La plantation de chênes sur l'Allée de Saint Cyr

© EPV/Didier Saulnier

Connectez-vous pour télécharger les visuels disponibles en HD

Pour obtenir vos identifiants veuillez contacter: presse@chateauversailles.fr