logo espace presse
Banner

Communiqué de presse

Le ru de Gally : une nouvelle promenade au cœur du parc de Versailles 

Soucieux de préserver et de mettre en valeur la biodiversité de son domaine, le château de Versailles propose à ses visiteurs une nouvelle promenade d'1,3 km le long du ru de Gally, un ruisseau qui prend sa source dans le Grand Canal. Ce parcours aménagé dévoile un autre Versailles, loin du jardin à la française, où une faune et une flore abondantes se réapproprient le Parc. 


Découvrir la biodiversité de versailles

En 40 minutes, le parcours du ru de Gally dévoile au public quatre écosystèmes : la futaie, la clairière, la roselière et le sous-bois. Les visiteurs l'empruntent en quittant les bords du Grand Canal près du Grand Trianon. 

Au fil du parcours, ils observent grenouilles, libellules, papillons ou rapaces au son du chant des rouges-gorges, des chardonnerets ou des fauvettes. Les aulnes et les saules présents sur les berges permettent aux flâneurs de profiter de leur ombrage. Au printemps fleurit également l’iris d’eau dont la forme rappelle l’emblème royal, la fleur de lys. Pour les curieux, des panneaux pédagogiques sont installés le long des berges. La promenade se termine au nord de l'étoile Royale où le ru de Gally quitte le domaine pour rejoindre la Mauldre. 

Libre d'accès, ce sentier ravira marcheurs, sportifs, familles ou amis à la recherche de balades bucoliques pour l'été. 

Les quatre écosystèmes 

La futaie est un bois planté d'arbres de tous âges, aux espèces variées, qui permet à de nombreux animaux de se reposer. Les jardiniers y conservent des arbres morts qui servent de nichoirs aux oiseaux comme la mésange charbonnière ou le pinson des arbres. 

La clairière est une zone baignée de lumière. Le soleil éclaire le sous-bois et permet aux arbustes de se développer comme les aubépines et les fusains d’Europe. Cet espace convient particulièrement aux papillons comme la piéride du chou ou le myrtil. 

La roselière du ru de Gally suit une pente douce et son sol est davantage humide : on y trouve ainsi des roseaux, des saules et des iris d'eau.  

Le sous-bois est une zone fraîche composée de bosquets denses bordant le chemin. Comme les sols sont toujours humides, les grenouilles en ont fait leur territoire aux côtés des papillons et libellules. Trois ponts du XVIIe siècle jalonnent cette parcelle. 


Informations pratiques : accès libre et gratuit tous les jours, tout au long de l'année. 
https://www.chateauversailles.fr/actualites/vie-domaine/ru-gally

Communiqué de presse

Contact Presse

Hélène Dalifard, Élodie Mariani,
​Violaine Solari, Élodie Vincent

+33 (0)1 30 83 75 21
presse@chateauversailles.fr

VISUELS DISPONIBLES

La futaie du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

La futaie du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

La futaie du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

La futaie du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

La futaie du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

La futaie du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

Le sous-bois du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

Le sous-bois du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

Le sous-bois du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

Le sous-bois du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

La roselière du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

La roselière du ru de Gally © château de Versailles / C. Milet

Une buse variable

Une buse variable
Illustration : Emmanuelle Tchoukriel

Une fauvette

Une fauvette
Illustration : Emmanuelle Tchoukriel

Un hérisson

Un hérisson
Illustration : Emmanuelle Tchoukriel

Une libellule

Une libellule
Illustration : Emmanuelle Tchoukriel

Un myrtil

Un myrtil
Illustration : Emmanuelle Tchoukriel

Un pinson

Un pinson
Illustration : Emmanuelle Tchoukriel

Plan du ru de Gally

Plan du ru de Gally
Illustration : Emmanuelle Tchoukriel

Connectez-vous pour télécharger les visuels disponibles en HD

Pour obtenir vos identifiants veuillez contacter: presse@chateauversailles.fr