logo espace presse

Communiqué de presse

Le Grand Trianon de Louis XIV à De Gaulle

18 juin - 8 novembre 2015

Grand Trianon

À l'occasion des travaux de restauration du grand Trianon entamés en janvier 2015, le château de versailles propose une exposition qui retrace l'histoire du château, depuis sa construction jusqu'à 1960. Des plans, des gravures et des dessins évoquent l'histoire des aménagements et des transformations du bâtiment, tandis que des bustes et des portraits rappellent les personnalités qui l'ont habité.  

Le Grand Trianon : un palais privé pour le pouvoir

Situé au nord-ouest du parc du château de Versailles, sur les terres d'un village acquis par Louis XIV, le Grand Trianon tel qu'il est aujourd'hui, a été précédé d’un premier château bâti en 1670 par Louis Le Vau : le Trianon de porcelaine. Ce petit palais, essentiellement destiné à abriter les amours de Louis XIV avec la marquise de Montespan, a été appelé ainsi parce qu’il était couvert de faïences bleues et blanches rappelant le « style chinois ». Détruit dès 1687, il a été remplacé par le Trianon de marbre, appelé plus tard Grand Trianon qui est encore visible de nos jours. Ce bâtiment, œuvre de Jules Hardouin‑Mansart, était dit « de marbre » en raison des colonnes de Rance du portique et des pilastres roses de Languedoc ornés de chapiteaux de blanc de Carrare. Château de plaisir, domaine privé de Louis XIV qui y conviait les dames de la cour pour des fêtes et des spectacles, le Grand Trianon conserve aujourd'hui tout son décor du Grand Siècle, boiseries et tableaux représentant les Métamorphoses d’Ovide, en complète l'harmonie avec l’esprit léger de cette résidence de campagne.

Le Grand Trianon est peu occupé par Louis XV, qui y vit pourtant quelques temps auprès de la marquise de Pompadour. À la Révolution, les collections sont dispersées. Devenu palais impérial en 1804, Napoléon lui rend son lustre lors de son mariage avec l’impératrice Marie-Louise et le remeuble entièrement. Ce château est une dernière fois occupé par le roi Louis‑Philippe qui y loge toute sa famille, modifiant quelque peu le bâtiment pour le rendre plus confortable. Devenu musée à la fin du XIXe siècle, encombré d'objets hétéroclytes, ce n’est que dans le courant du XXe siècle que le Grand Trianon retrouve ses ameublements historiques et sa splendeur. La naissance de la Ve République marque enfin un tournant majeur pour ce lieu en le transformant en résidence présidentielle destinée à accueillir des chefs d'état étrangers. 

L'exposition

Plans, gravures et dessins rassemblés évoquent l’évolution des aménagements et les transformations du Grand Trianon au cours de son histoire. Quelques chefs-d’œuvre de la peinture de Trianon, œuvres commandées en 1688 par Louis XIV ou en 1811 par Napoléon, et quelques portraits de personnalités ayant vécu au château, recréent quant à eux une ambiance de petits salons centrés sur des meubles d’intimité à l'image du guéridon de l’Empereur autour duquel prennent place les chaises du salon du Glaces, ou bien encore la chaise de la princesse Clémentine d’Orléans, fille de Louis-Philippe. D’étonnants objets comme le kiosque en ivoire de Barrau, récemment restauré, ou le vase de la Chasse impériale de Swebach, viennent aussi animer cette présentation. Trois fauteuils de bureau d’un modèle très proche rythment l’exposition : deux servirent à Napoléon, le troisième est celui du général De Gaulle. Ils symbolisent la permanence du pouvoir au château de Trianon et permettent d'annoncer le deuxième volet de l’exposition qui aura lieu en 2016 et sera consacré à l'histoire du Grand Trianon de 1960 à aujourd'hui. 

En effet, dans les années 1960, le général de Gaulle, grâce à son ministre de la Culture, André Malraux, décida de lancer un vaste programme de réhabilitation du château, sur le plan du remeublement historique, visant à le transformer en résidence présidentielle pour les besoins de la Ve République. Grâce à des souvenirs personnels du premier président de la Ve République et à différents objets, la future exposition rappellera le rôle majeur joué par Trianon dans les relations internationales. Le château, où logeaient alors à la fois les hôtes de la France, dans l’aile gauche, et le président français, à Trianon-sous-Bois, fut en effet le lieu de grandes réceptions fastueuses des années 1960 aux années 1990. En 2014, après de nombreuses années, la tradition s'est renouée puisque le président de la République François Hollande y a reçu le président de la République populaire de Chine Xi Jinping pour un dîner privé.    

Commissaire : Jérémie Benoit, Conservateur en chef des châteaux de Trianon 

Scénographie : Jérôme Dumoux

​Avec le soutien du conseil départemental des Yvelines.


Informations pratiques

Horaires :

Exposition ouverte tous les jours sauf le lundi,
de 12h - 18h30 jusqu'au 31 octobre (dernière admission à 18h), 
de 12h à 17h30 jusqu'au 8 novembre (dernière admission à 17h)

Billets : passeport et billet châteaux de Trianon
Gratuit et illimité avec la carte « 1 an à Versailles »

Autour de l'exposition

visite guidée : « Louis XIV, Napoléon et de Gaulle à Trianon »
Les 5, 17, 25 et 30 juillet ;les 2, 6, 14, 18 et 29 août ; les 6, 19 et 25 septembre à14h30.
Sur réservation par téléphone au 01 30 83 78 00 ou en ligne sur www.chateauversailles.fr

En famille

Livret-jeu : gratuit pour les 6-12 ans, disponible à l’entrée de l’exposition


Contact Presse

Hélène Dalifard, Élodie Mariani,
​Violaine Solari, Élodie Vincent

+33 (0)1 30 83 75 21
presse@chateauversailles.fr

VISUELS DISPONIBLES

Trianon de porcelaine

Anonyme
Eau-forte colorée
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

 BUSTE DE LOUIS XIV

D’après Antoine Coysevox
(1640-1720)
Marbre
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
photo : château de Versailles

Commode Mazarine

André Charles Boulle
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : Château de Versailles

Affiche de l'exposition

 Vue des parterres de Trianon avec Flore et Zéphyr

Jean Cotelle (1645-1708)
Gouache sur traits de pierre noire
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

Vue du Grand Trianon du côté de l'Avenue

Pierre-Denis Martin
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

Vue du Grand Trianon et de ses parterres sous Louis XIv

Jean Mariette (1654-1742)
Gravure au burin
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

Vue extérieure du Grand Trianon depuis les jardins

Photo : château de Versailles, Christian Milet

Apollon et Thétys

Jean-Baptiste Jouvenet le Grand 1687-1688
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

CHAISE BASSE DE LA PRINCESSE CLÉMENTINE D’ORLÉANS

Louis-Edouard Lemarchand (1795-1872)
Palissandre incrusté de houx, soie
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

Chaise du salon des Glaces

Jacob-Desmalter
Ivoire, ébène, buis, bois précieux divers
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

BUSTE DE L’IMPÉRATRICE MARIE- LOUISE 1791- 1847

Giacomo Spalla (1775-1834)
Marbre
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

BUSTE DE NAPOLÉON 1769-1821

François-Joseph, baron Bosio (1768-1845)
Marbre
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

SERVICE À DÉJEUNER DE L’IMPÉRATRICE MARIE-LOUISE

Manufacture impériale de Sèvres
Porcelaine dure
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

Le péristyle du Grand Trianon

Photo : Jean-Marc Manaï / château de Versailles

Le Grand Trianon depuis les jardins

Photo : Jean-Marc Manaï / château de Versailles

BUSTE DU ROI LOUIS-PHILIPPE 1773-1850

Georges Jacquot (1794-1874)
Plâtre signé et daté 1834
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

FAUTEUIL DE BUREAU DE NAPOLÉON À TRIANON

Jacob-Desmalter
Acajou, bronze doré et maroquin vert
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

TABLE DU DAUPHIN

Jean-Henri Riesener (1734-1806)
et Adam Weisweiler (1744-1820)
Bois de rose et amarante
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

L’ARMÉE FRANÇAISE TRAVERSE LE DÉFILÉ DE LA SIERRA DE GUADARRAMA DÉCEMBRE 1808

Nicolas-Antoine Taunay (1755-1830)
Huile sur toile
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

LE BUFFET D’EAU DANS LES JARDINS DE TRIANON

Charles-Nicolas Cochin le Jeune,
d’après Pierre-Denis Martin
Eau-forte
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

FAUTEUIL DE BUREAU DU BARON CAMILLE FAIN

Attribué à Jacob-Frères
Acajou
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Photo : château de Versailles

vue intérieure du péristyle du Grand Trianon

Archives du château de Versailles
Photo : château de Versailles

Vue générale de l'exposition

©château de Versailles, Christian Milet

BUSTE DE LOUIS XIV

D'après Antoine de Coysevox (1640-1720)
Marbre
Acquis par Louis-Philippe en 1844
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
©château de Versailles, Christian Milet

BUSTE DE LOUIS XIV

D'après Antoine de Coysevox (1640-1720)
Marbre
Acquis par Louis-Philippe en 1844
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
©château de Versailles, Christian Milet

Vue générale de l'exposition et commode Mazarine

©château de Versailles, Christian Milet

Vue générale de l'exposition

©château de Versailles, Christian Milet

Vue générale de l'exposition

©château de Versailles, Christian Milet

Vue générale de l'exposition

©château de Versailles, Christian Milet

Vue générale de l'exposition

©château de Versailles, Christian Milet

Vue générale de l'exposition, fauteuil de Charles de Gaulle

©château de Versailles, Christian Milet

Connectez-vous pour télécharger les visuels disponibles en HD

Pour obtenir vos identifiants veuillez contacter: presse@chateauversailles.fr