logo espace presse
Banner

Communiqué de presse

300 jeunes socialement fragilisés invités au château de versailles

Grâce au fonds de dotation Francis Kurkdjian

Le fonds de dotation Francis Kurkdjian et le château de Versailles s'associent pour accueillir près de 300 jeunes éloignés de la Culture. Ces jeunes découvriront les jardins de Trianon et en particulier les parterres inédits créés en 2020, et inspirés des paysages africains. Des associations et des institutions qui hébergent, soignent ou accompagnent des jeunes adultes socialement fragilisés comme Le Refuge, Aurore ou la Protection judiciaire de la Jeunesse bénéficieront de ces visites privilégiées.
 


Des visites contre la discrimination culturelle

À travers le fonds de dotation qu'il a créé en 2020, Francis Kurkdjian s'engage aux côtés du château de Versailles dans la lutte contre la discrimination culturelle. Une douzaine de visites créées spécialement permettront à des jeunes de parcourir les jardins de Trianon, de se familiariser avec le travail des jardiniers et de mieux comprendre l'histoire du domaine de Trianon. Ce programme a pour ambition d'accueillir plus de 300 jeunes via des associations comme le Refuge qui héberge et accompagne les jeunes LGBT+, âgés de 14 à 25 ans, rejetés par leurs parents, chassés du domicile familial, parce qu’ils sont homosexuels, transsexuels, ou en questionnement identitaire. D'autres structures partenaires du château de Versailles bénéficieront aussi de ces visites : Aurore, la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Versailles, les écoles de la deuxième chance, Savoir pour réussir

 

Un soutien à la création

Pour la première fois, les jardiniers de Trianon ont imaginé pour les parterres du Grand Trianon une plantation librement inspirée de la nature luxuriante de l'Afrique. Le soutien du fonds de dotation Francis Kurkdjian a permis la réalisation de cette création botanique, fruit de plusieurs mois de recherches. Ce travail collaboratif a permis d'associer ainsi plus d'une centaine de variétés végétales reflétant la diversité du continent : de la savane aux prairies fleuries caractéristiques d’Afrique du Sud, en passant par les forêts tropicales. Les jardiniers de Trianon ont ainsi proposé une interprétation moderne et onirique du continent africain, et insufflé un vent nouveau dans l'art des jardins à la française du château de Versailles.

« Ouvrir des voies d’exploration, qu’elles soient culturelles ou professionnelles, à des jeunes se trouvant dans des situations qui paraissent sans issue, cela est inscrit dans l’ADN de notre fonds de dotation. 
Ainsi, quand le château de Versailles nous a parlé du projet un peu fou de recréer un jardin tropical à Versailles, il nous a paru tout de suite évident que la richesse du message didactique à extraire devait, non seulement profiter au plus grand nombre, mais aussi aux « invisibles » et « aux oubliés » de la Culture. 
Ceux-là même, qui en découvrant une plante inconnue, peuvent aussi rencontrer un métier méconnu. Pour une centaine de variétés de fleurs plantées, c'est une dizaine de métiers qui ont été sollicités pour cette prouesse technique !
» commente Stéphanie Prinet Morou, déléguée générale du fonds de dotation Francis Kurkdjian.


 

À propos du château de Versailles

Depuis longtemps engagé dans la lutte contre toutes les discriminations, le château de Versailles organise chaque année des journées exceptionnelles à destination des publics spécifiques en collaboration avec des associations. En 2019, près de 53 000 personnes éloignées des musées ont été accueillies au château de Versailles dans le cadre d’un programme de visite adapté ou en visiteur individuel.

Dossier de presse

Contact Presse

Hélène Dalifard, Élodie Mariani,
​Violaine Solari, Élodie Vincent

+33 (0)1 30 83 75 21
presse@chateauversailles.fr