Communiqué de presse


« Une journée pour soi » au château de versailles pour près de 400 femmes

Le 6 mars 2020, en amont de la Journée Internationale des droits des femmes

En préambule à la Journée Internationale des droits des femmes, le château de Versailles accueillera 400 femmes en situation de précarité accompagnées par le Secours Populaire Français, en partenariat avec LVMH. Cet événement exceptionnel permettra à ces femmes de se réapproprier leur image et de s'extraire de leur quotidien le temps d’une journée.

Structurée autour de plusieurs temps forts, Une Journée pour soi a pour objectif d'aider ces femmes à retrouver confiance en elles grâce à :
- des ateliers de mise en beauté avec les make-up artists des Maisons du groupe LVMH qui leur permettront de valoriser leur image ;
- des séances photo avec des photographes professionnels, dont elles garderont un tirage ;
- des ateliers autour du bien-être et de l’estime de soi pour favoriser la réinsertion professionnelle avec l'association Mindfulness solidaire.

Placée sous le signe de la convivialité, cette journée sera ponctuée d'un déjeuner dans la galerie des Batailles. Les participantes effectueront également une visite privilégiée du Grand Appartement de la Reine.

« Avec cette deuxième édition de Une Journée pour soi, qui donnera lieu à six événements à travers la France entre le 6 et le 31 mars, nous marquons la continuité de notre engagement en faveur des femmes en situation de précarité. Nous avons pu constater combien cette journée, qui restaure une part de confiance en soi, peut être source d’énergie. Le château de Versailles ouvre cette année ses portes au Secours Populaire pour lancer l’édition 2020 de l'opération, offrant ainsi une magnifique opportunité à ses femmes de vivre une expérience unique au sein d’un lieu exceptionnel. »
Antoine Arnault, Image & communication, groupe LVMH.

« Versailles est si divers, ouvre tant de chemins à l'imagination que notre joie - autant que notre mission - est de permettre au plus grand nombre de les emprunter. »
Catherine Pégard, Présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. 

« Cette parenthèse permet aux femmes de reprendre confiance en elles et d’aller de l’avant. En repartant, elles sont différentes. Elles se sentent importantes, femmes et belles. »
Houria Tareb, Secrétaire nationale du Secours populaire.